• Entretien de Jacques Bichot publié le 14 décembre 2016 par Atlantico

    Alors que la question du système de santé français et de la réforme de la Sécurité sociale sera au cœur de l'élection présidentielle en 2017, certains exemples à l'étranger, de réussites mais aussi d'échecs, pourraient nourrir la réflexion et le débat dans notre pays.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Cette importante collection de lettres de saint Bernard au pape Eugène III (Bernardo Paganelli, qui fut moine à Clairvaux sous sa houlette, puis abbé du monastère cistercien de Saint-Vincent-et-Saint-Anastase à Rome) regorge de réflexions fort utiles dans le domaine de la gouvernance et du management; en parfaite cohérence avec ce que peuvent nous apporter par ailleurs  la Règle de saint Benoît ou les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola. Ces lettres ont été rédigées entre 1148 et 1152. Rassemblées par saint Bernard lui-même dans le De Consideratione ad Eugenium , en cinq livres, elles constituent son dernier ouvrage. Bernard non seulement développe sa pensée propre - dans un style brillant voire élégant-, mais, l’appuyant constamment sur l’Ecriture ou les Pères de l’Eglise, il nous offre un florilège hautement spirituel. Enfin, il est permis de penser que la fréquentation des grands du monde de son époque – qui le sollicitaient constamment- a aussi fourni à Bernard matière à enrichir sa connaissance de la nature humaine  et des grandeurs et périls de ce que nous appelons aujourd’hui «la gouvernance». La Rochefoucauld, La Bruyère ou Chamfort n’eussent point dédaigné certaines maximes du «Docteur savoureux».

    Les citations de saint Bernard apparaissent entre guillemets «  ». Entre crochets [ ] et en italiques, les commentaires de l’auteur de l’article.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires