• Article publié le 6 juillet 2015 dans "Liberté-Politique".

     

    On connaissait les eurosceptiques, les climato-sceptiques, etc. L’encyclique Laudato si’ nous a permis de découvrir la catégorie des « papo-sceptiques ». Rarement un texte pontifical aura provoqué, à côté de réactions positives, voire enthousiastes, autant de réactions négatives, ironiques et parfois même insultantes. Des critiques infondées, qui appellent à la lecture du texte dans sa totalité, et dans la continuité de l’enseignement social de l’Église.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Article publié le 19 juin 2015 dans "Liberté-Politique"

    Jean-Yves Naudet - "Laudato si" : ne nous trompons pas d'encyclique !

    Rarement une encyclique aura été autant attendue et même commentée avant sa parution, y compris à partir de versions provisoires ! Chacun y cherche ce qui conforte ses analyses. Certes, c’est le signe de l’importance accordée au pape François, mais le risque est de donner à l’opinion publique une vision biaisée du texte.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Télécharger l'article (version pdf)  de Jean-Yves Naudet

     ACTUALITÉ DE LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE

    Quatrième colloque organisé par l’Association des Économistes Catholiques et l’Association pour la Fondation de Service Politique

    Jean-Yves Naudet : La société civile selon Benoît XVI

    CARITAS IN VERITATE : UN APPEL A LIBÉRER LA SOCIÉTÉ CIVILE

    LA SOCIÉTÉ CIVILE SELON BENOÎT XVI

    par

    Jean-Yves NAUDET

    Professeur à l’Université Paul Cézanne (Aix-Marseille III) Président de l’Association des Économistes Catholiques 

    Jean-Yves Naudet : La société civile selon Benoît XVI 

     

    Benoît XVI n’est pas le premier pape à utiliser le terme de société civile, mais les mots sont ici souvent trompeurs, ou évolutifs. C’est ainsi que Léon XIII, dans Rerum novarum, en 1891, le texte fondateur de la Doctrine sociale de l’Eglise, parle de la société civile dans un sens radicalement différent. Pour lui, société civile s’oppose à société ecclésiale, à l’Eglise, et donc société civile inclut tout ce qui n’est pas religieux, aussi bien les corps intermédiaires, que l’Etat et la société politique. Le Pape précise (Rerum novarum § 38) « la société civile a été instituée pour protéger le droit naturel, non pour l’anéantir, c’est pourquoi une société civile qui interdirait les sociétés privées, s’attaquerait elle-même, puisque toutes les sociétés, publiques et privées, tirent leur origine d’un même principe, la naturelle sociabilité de l’homme ».

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Naudet - Caritas in veritate : la DSE, un unique enseignement, cohérent et toujours nouveau

    Télécharger la version pdf de l'article de Jean-Yves Naudet, paru  dans Les Annales de Vendée (ICES) n°5 décembre 2009.

    Naudet - Caritas in veritate : la DSE, un unique enseignement, cohérent et toujours nouveau

     

    À partir de la lecture de Caritas in veritate, la grande encyclique sociale du pape Benoît XVI, on peut faire deux observations préalables :

    - Tout d’abord, on avait annoncé ce texte pour 2007, à l’occasion des 40 ans de Populorum progressio (Paul VI, 1967) et des vingt ans de Sollicitudo rei socialis (Jean-Paul II, 1987), les deux premières grandes encycliques sociales portant sur la question du développement, c'est-à-dire partant de l’idée que « la question sociale est devenue mondiale ». La volonté d’aborder des questions nouvelles, qui se posaient moins quarante ans plus tôt, le souci, indiqué par Benoît XVI lui-même, de parfaitement comprendre les mécanismes économiques (car comment parler d’éthique économique sans comprendre la vie économique ?) et enfin la crise de 2008-2009, ont amené le pape à travailler plus longuement ce texte, finalement signé le 29 juin 2009 et rendu public le 7 juillet 2009.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Télécharger la version pdf de l'article de Jean-Yves Naudet, paru dans "Liberté-Politique" n°46 septembre 2009.

    Il faudra des années pour découvrir toutes les richesses de Caritas in veritate, un des grands textes de la doctrine sociale de l’Eglise, que le magistère sait nous offrir aux moments difficiles de notre histoire. On peut en faire une lecture théologique, philosophique, économique, écologique, politique,… Tous ces éléments sont indissociables et c’est l’ensemble qui constitue un tout cohérent. Voilà pourquoi il faut inviter chacun à lire et méditer ce texte. Mais il faut bien en expliquer les divers aspects, pour offrir quelques pistes pour cette lecture. Plusieurs sont proposées dans ce numéro de Liberté politique. Elles sont donc complémentaires et non contradictoires. Comme économiste, je me centre prioritairement sur le domaine qui est le mien. Il faut cependant, pour comprendre ce texte, y compris dans sa dimension économique, souligner quelques préalables :

    Jean-Yves Naudet - Une leçon d'éthique économique

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique