•  

    Le Premier Ministre au Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), par Jacques Bichot

    Le Conseil Économique, Social et Environnemental - Photo: politicaexternamagazine sur Visualhunt

     Article de Jacques Bichot, le 14 septembre 2021.

    Ayant jadis présidé la Fédération des Familles de France, j’ai exercé à ce titre trois mandats au CES, le Conseil économique et social, institution qui s’est enrichie d’un E lorsque l’environnement est devenu un thème politiquement incontournable. Cela explique que j’ai eu la curiosité de regarder à la télévision la séance de ce jour (14 septembre), séance de « rentrée » consacrée au lancement d’une saisine gouvernementale. L’occupation de l’Hémicycle donnait à penser que les 175 membres du CES, nommés ou confirmés peu avant la césure estivale, étaient quasiment tous présents pour écouter le discours qu’a prononcé le Premier Ministre.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le déficit de l'Assurance maladie devrait être proche des 40 milliards d'euros en 2021 (photo de Perre Amerlynck / FreeImages

    Le déficit de l'Assurance maladie devrait être proche des 40 milliards d'euros en 2021 (photo de Pierre Amerlynck / FreeImages).

    Article de Jacques Bichot, publié le 9/09/2021 dans ÉconomieMatin. Télécharger la version pdf.

    La Cour des comptes a publié fin juillet un gros rapport relatif aux assurances complémentaires santé, ces organismes (mutuelles ou assurances « commerciales ») qui apportent à leurs adhérents un complément d’indemnisation lorsqu’ils engagent des dépenses relatives à leurs ennuis de santé. Le titre de ce rapport dit l’essentiel : « un système très protecteur mais peu efficient ».

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Crédit photo : M. Paille sur Visualhunt.com

    Crédit photo : M. Paille, sur VisualHunt.com

      Article de Jacques Bichot et Gérard Lafay, économistes, membres de l'AEC.
    Télécharger la version pdf.
     
      Objectif : réformer la protection sociale afin de transformer en un moteur pour l’économie ce qui constitue actuellement un boulet que nous traînons. La France consacre d’énormes moyens à sa protection sociale, mais des erreurs de conception, des dysfonctionnements et des abus gaspillent une partie importante de cet effort. Notre pays peut faire mieux sans dépenser plus, à condition d’être gouverné intelligemment.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Marché flottant - Photo de brendan gogarty, de FreeImages 

    Il existe de bonnes raisons d'estimer qu'en de nombreuses circonstances "le marché libre soit l'instrument le plus approprié pour répartir les ressources et répondre efficacement aux besoins". Cette affirmation figure à l'article 347 du Compendium, dans le 7e chapitre consacré à la vie économique.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Cet article retrace et commente l’histoire du terme, ainsi que celle du concept, de « destination universelle des biens » dans la doctrine sociale de l’Eglise catholique. De saint Thomas d’Aquin à François.

    Cette histoire commence avec des expressions telles que « devoir de partage », « droit à l’usage » des biens terrestres, « commune utilité », en passant par la « fonction sociale de la propriété » (voire « l’hypothèque sociale ») et la « commune destination des biens ». Elle aboutit au XXème siècle à la formulation «destination universelle des biens», apparue « officiellement » dans Gaudium & Spes (1965) et stabilisée seulement depuis Jean-Paul II (Centesimus Annus, 1991). La terminologie comme le sens de l’expression ont évolué de façon impressionnante. Quand bien même la notion centrale reste globalement inchangée : la propriété privée est légitime et naturelle, mais les choses que Dieu a créées sur la terre ne sont pas réservées à quelques hommes, elles sont destinées à être utilisées par tous, pour disposer des conditions nécessaires pour faire ce que Dieu attend de nous, à savoir coopérer à notre salut comme le dit avec force saint Ignace de Loyola dans le Principe et Fondement de ses Exercices spirituels (« pour s’élever à l’accomplissement de nos devoirs moraux » dira plus tard Pie XII). En effet le bien commun temporel, garanti en principe par l’Etat, est subordonné au bien commun spirituel, selon la loi divine.

    Les références détaillées des différentes sources figurent en fin d’article.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires